SCARLET

Câbles supraconducteurs
pour la transition énergétique

Vers le transport d’énergie sans perte grâce à la supraconductivité pour l’industrie et des mobilités décarbonés.

Absolut System participe au projet européen SCARLET (“Superconducting cables for sustainable energy transition”) avec 14 partenaires sur 7 pays. L’objectif est de concevoir et de fabriquer industriellement des câbles supraconducteurs pour permettre un transport d’énergie plus efficace et moins coûteux à partir de sites de production d’électricité renouvelable. L’augmentation des quantités d’énergie renouvelable, associée à une augmentation de la production d’électricité décentralisée, nécessite la modernisation et l’expansion significative des réseaux européens. 

Grâce à son savoir-faire en cryogénie, Absolut System fournit le système de refroidissement nécessaire pour abaisser la température des câbles à de très basses températures.

La supraconductivité est un phénomène qui se produit lorsque des matériaux spécifiques sont refroidis à très basse température, ce qui permet de transmettre l’électricité sans aucune perte résistive. La promesse des câbles supraconducteurs réside dans leur haute efficacité, leur taille compacte et leur impact environnemental réduit. Le projet SCARLET exploitera ces avantages en développant des câbles qui transfèrent de très fortes puissances dans de très petits conducteurs. L’objectif est d’amener la technologie à la dernière étape de qualification avant la commercialisation.

 

SCARLET a obtenu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe de l’Union Européenne pour une durée de quatre ans et demi.

 

“Nous sommes très heureux que la Commission européenne reconnaisse le potentiel de l’utilisation de câbles supraconducteurs dans le futur réseau électrique. C’est une opportunité et maintenant notre responsabilité d’amener cette nouvelle technologie de câble électrique à des niveaux de performance commerciale. En fin de compte, nous permettrons l’approvisionnement de l’Europe en énergie renouvelable à un coût nettement inférieur à ce qui est possible aujourd’hui”, déclare le coordinateur du projet, Niklas Magnusson, de SINTEF Energy Research en Norvège.

Des objectifs de recherche ambitieux

Des objectifs de recherche ambitieux

produits_ligne_20
Fichier 40

Les 28 et 29 septembre, les partenaires se sont réunis à Research Institute For Sustainability de Potsdam pour la réunion de lancement du projet.

Tout au long de cette première rencontre, les participants ont planifié en détail les tâches et les développements du projet. Ils ont examiné toute la gamme des effets des câbles supraconducteurs, car leurs propriétés ouvrent la voie à des économies de coûts au-delà des câbles eux-mêmes. Par exemple, la capacité de transport de courant élevé des câbles permet de réduire le niveau de tension, ce qui conduit à des équipements plus petits et beaucoup moins coûteux dans les parcs éoliens offshore. Une autre nouveauté à développer est le transport d’électricité et d’hydrogène dans le même pipeline.

Ces objectifs ambitieux exigent des recherches intensives dans les années à venir de la part des partenaires industriels Absolut System, ASG Superconductors, Nexans, RINA Consulting, SuperGrid Institute, SuperNode et Vision Electric Super Conductors, ainsi que des instituts de recherche et universités ESPCI, RIFS Potsdam, RSE, SINTEF, IEE Slovak Academy of Sciences, Université de Bologne et WavEC.

Des objectifs de recherche ambitieux

produits_ligne_30

Les 28 et 29 septembre 2022, les partenaires se sont réunis à Research Institute For Sustainability de Potsdam pour la réunion de lancement du projet.

Tout au long de cette première rencontre, les participants ont planifié en détail les tâches et les développements du projet. Ils ont examiné toute la gamme des effets des câbles supraconducteurs, car leurs propriétés ouvrent la voie à des économies de coûts au-delà des câbles eux-mêmes. Par exemple, la capacité de transport de courant élevé des câbles permet de réduire le niveau de tension, ce qui conduit à des équipements plus petits et beaucoup moins coûteux dans les parcs éoliens offshore. Une autre nouveauté à développer est le transport d’électricité et d’hydrogène dans le même pipeline.

 

Ces objectifs ambitieux exigent des recherches intensives dans les années à venir de la part des partenaires industriels Absolut System, ASG Superconductors, Nexans, RINA Consulting, SuperGrid Institute, SuperNode et Vision Electric Super Conductors, ainsi que des instituts de recherche et universités ESPCI, RIFS Potsdam, RSE, SINTEF, IEE Slovak Academy of Sciences, Université de Bologne et WavEC.

Vers une norme internationale

Vers une norme internationale

produits_ligne_20
produits_ligne_30

Le projet SCARLET s’appuie sur les travaux antérieurs de l’RIFS Potsdam et de ses partenaires européens sur les liaisons supraconductrices de haute puissance, explique Adela Marian, chercheuse à l’RIFS Potsdam :

“L’accent sera mis sur les activités de normalisation, ce qui permettra de s’assurer que l’expérience des essais acquise dans le cadre du projet servira à établir une norme internationale pour les câbles supraconducteurs de haute puissance.”

Les recommandations seront transmises à la CEI, l’organisation internationale qui élabore et publie des normes pour toutes les technologies électriques.

Au-delà du projet, Absolut System propose des solutions cryogéniques pour la transition énergétique et la décarbonation des énergies, notamment au travers de projets de recherche sur la fusion nucléaire et l’hydrogène liquide.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le projet SCARLET – Superconducting cables for sustainable energy transition – et son évolution, visitez le site internet du projet.

Vous souhaitez en savoir plaus sur le projet SCARLET – Superconducting cables for sustainable energy transition – et son évolution, visitez le site internet du projet.